Cap 2026 à la Trinité-sur-Mer : un projet d’abord, un chef de file ensuite

Démocratie participative. La formule, trop souvent galvaudée, a pris tout son sens à la Trinité-sur-Mer. C’est la liste Cap 2026, qui a fait laboratoire dans la baie de Quiberon. L’idée paraissait simple sur le papier et s’est avérée possible : construire un projet municipal dans un apport collectif de suggestions, mais aussi de compétences, puis au final et seulement en dernier lieu, faire le choix d’un leader qui porterait l’ensemble.

La méthode et son aboutissement était présenté à la presse ce jeudi midi ou là encore, parole était donné au collectif plus qu’à la traditionnelle « tête de liste ».

Et c’est sur la personne d’Yves Normand, bien connu des Trinitains pour avoir été maire de 2008 à 2014, puis conseiller municipal de l’opposition lors du mandat écoulé, que le choix de Cap 2026 s’est porté pour en porter l’étendard.

Un reportage d’Olivier Delagarde