Le mystérieux fort de Penthièvre lève une partie de son voile

Le rideau est tombé ce dimanche sur l’édition 2019 de ces Journées Européennes du Patrimoine. L’occasion exceptionnelle lors de cette dernière journée, de visiter la place forte et emblématique de la presqu’île : le Fort de Penthièvre. Le ministère des Armées et l’armée de Terre, ont sur ce site mystérieux, levé une partie du voile en ouvrant leurs portes. Né des suites du débarquement anglais de 1746 sur la presqu’île de Quiberon, le fort de Penthièvre voit ses premiers retranchements édifiés par les soldats du général Saint-Clair. Théâtre de violents affrontements au cours de la révolution, modernisé et renforcé sous le premier empire, la forteresse prend sa forme définitive vers 1845. Délaissé après la seconde guerre mondiale après avoir été annexé par les Allemands, le fort est réinvesti par l’Armée dans les années 70 afin d’y devenir l’actuel centre d’initiation commando. Aujourd’hui donc, le fort de Penthièvre a une activité continue et permanente de formation auprès de militaires de différents corps, dont la Gendarmerie nationale, mais aussi de certains services de sécurité spécialisés de la Police nationale.

Retour en images d’Olivier Delagarde.