Nouvelle manche au grand Monopoly de l’immobilier Quiberonnais

Plus aucun quartier de la cité ne manque au grand jeu. Après le Goviro et son camping, la grande « opération Port Haliguen » incluant la disparition de la jolie colonie de vacances, c’est une nouvelle manche qui s’est joué lundi dernier au Tribunal administratif de Rennes. Passez par le boulevard Anatole France et ne touchez pas 20.000 ! Enfin, le promoteur immobilier Horizon Grand Large ne touchera pas 20.000. Et c’est la justice qui aura décidé des dés en annulant le permis de démolition de la villa Guillou, maison éponyme de son célèbre architecte morbihannais. Rappelons que le permis de démolir puis de construire sur cette parcelle, avait tout d’abord été validée par le Maire Bernard Hilliet en avril 2018, puis classée « intérêt architectural et historique » dans le PLU modifié par ce même édile en septembre de la même année… Pour l’heure, la société promotrice Horizon Grand Large fait mystère sur son prochain jeu, à savoir faire appel de la décision.

Reportage d’Olivier Delagarde